Témoignages

Témoignages des adhérents de Cesson Grand Large

Bien sûr naviguer c’est être libre, c’est comme partir à l’aventure dans un autre monde et puis ARVAG si l’entente à bord est bonne, avec un calme plat, soleil ou coup de vent c’est toujours le rêve… » .

Bernard témoigne… » Je pourrais dire que la voile a généré ma façon de voir la vie, de rester humble bien entendu face aux éléments naturels mais aussi par rapport aux personnes qui nous entourent et avec qui nous vivons.

Cesson Grand Large - Illustrations
illustration (10)

En semaine, AR VAG II est disponible avec (ou sans) skipper les jours non fériés . Pour disposer d’un skipper, la réservation doit être faite 2 à 3 semaines à l’avance.

Le bateau est également disponible durant les semaines de juillet et août en mode réservation-location (sans skipper).

MINOLTA DIGITAL CAMERA

Jean Pierre témoigne

Le bateau est presque prêt, pleins faits, avitaillement à bord. Eric, Jean-Pierre et Corinne ont déjà tout préparé.J’apporte les voiles que l’on met à poste, direction : les Ecrehous…

10 h départ de Saint Malo

Marée montante jusqu’à 12h30; coef 88

Le courant sera portant, ciel légèrement voilé, temps chaud, vent de nord force 1.

Sortie au moteur, grand voile hissée, passage entre le Grand Bé et le Petit Bé. Puis, après la « Roche aux Anglais », cap plein Nord sur la sud Est Minquiers.

12 h : Traversée du plateau des Minquiers à l’est par « le Coq », vent toujours faible force 1 à 2, près très serré. Le moteur tourne pour maintenir 4.5 nœuds

13 h Sortie du « plateau des Minquiers » : pilote automatique à poste. JP a prévu un bon vin blanc bien frais pour arroser les maquereaux pêchés le matin… Les miles défilent. Poussés par le courant on fait 5 à 6 nœuds en route fond

14 h Sud Est de Jersey

Passage par le « plateau des Arconies » pour contourner Jersey par l’est. On repère la bouée de « Violet passage » puis cap au Nord entre la « Grande Anquette » et la « Petite Anquette » pour sortir des hauts fonds.Le temps est clair, le soleil bien chaud, et le vent adonne un peu… force 3.

15 h 30 : les Ecrehous sont en vue. On repère la bouée du banc de « l’Ecrevière ».

Puis, on affale et cap au 333 vers la Marmottière où une poignée de petites maisons sont juchées en équilibre sur le sommet d’un caillou.On longe la « Maitresse Île » couverte de landes, pour trouver un petit mouillage magnifiquement abrité entre les îles.

16 h 30 : On prend un coffre à côté de bateaux qui vont vite repartir vers Carteret avec la renverse de marée. L’eau est limpide. On s’y trempe avant d’aller faire le tour de l’île à pied.Une heure plus tard, « Ar Vag » est seul dans ce petit lagon calme et abrité. Pourtant, le courant atteindra presque 6 nœuds dans le chenal à quelques mètres de nous !

C’est sauvage, plein d’oiseaux qui vont piailler jusqu’à la nuit … un bonheur !!!